Nos 3 DIY green-friendly !

21 | 02 | 2018

Au cours de notre Green Tour pour le lancement de l’infusion Løv is Green, nous avons mis en place des ateliers green, faciles à refaire à la maison !

Premier atelier : la réalisation d’un terrarium

Vous allez avoir besoin de :

1 petite plante type ficus

Du terreau

Une grande tasse d’eau

3 grosse poignées de pouzzolane (cailloux de roche volcanique)

Pour la décoration (en option)

Du sable coloré selon vos gouts (rose, bleu, blanc…)

Une poignée de petits cailloux ou quelques galets

De la mousse

 

1ere étape : mise en place de la base du terrarium

Versez dans votre bocal le pouzzolane sur une hauteur de 2 à 3cm

 

2e etape : versez par-dessus un peu de terre en commençant par le centre puis prenez quelques poignées de sable et déposez les grains le long des parois du bocal de façon circulaire. Répétez deux fois ce procédé.

 

3e etape : recouvrez le tout de terreau à hauteur de 3 com. A l’aide de votre doigt, creuser un trou pour y déposer votre ficus.

 

Dernière étape : versez du terreau pour recouvrir les racines du ficus, versez l’équivalent d’un verre d’eau sur la terre puis ajoutez la mousse si vous le souhaitez, puis les décorations.

Refermez le bocal et hop, vous avez réalisé un environnement vivace pour votre plante !

2ème atelier : Pour devenir un vrai pro du rempotage de plante, suivez les directives !

Pour rempoter une plante dans le style Løv Organic :

Ce dont vous aurez besoin :

Une plante

Un peu de terreau

Un verre d’eau

Des billes d’argile

Une boite Løv Organic vide

 

Ouvrez une boite Løv Organic vide et versez-y des billes d’argile dans le fond. Cela permet d’absorber le surplus d’humidité afin d’éviter aux racines de pourrir.

Retirez le pot en plastique de votre plante et enlevez le surplus de terre de la motte de la plante afin d’aérer ses racines

Versez de la terre dans la boîte Løv en laissant un espace central pour y rempoter la plante et placez-la en tassant la terre afin d’unifier la motte avec la terre du pot.

Arrosez la terre et voilà un joli pot !

 

3ème atelier : Donnez un petit coup de boost à votre décoration intérieure avec des jardins suspendus !

Pour réaliser le vôtre il vaut faut :

Un cadre en bois déjà monté ou bien, faites-le vous-même avec 4 tasseaux de bois à clouer,

Une perceuse

De la corde épaisse

Une boite vide Løv Organic

Une paire de ciseaux

Une petite plante type cactus, piléa ou encore une plante tombante

 

Pour commencer, percez un trou au milieu de la barre du haut, puis réalisez un tissage macramé dont le fil traversera ce trou et qui sera fixé en haut par un nœud.

Nous passons à la réalisation du macramé. Coupez 8 longs morceaux de ficelle. Les plier sur eux-mêmes, puis les ranger par groupe de deux comme sur la photo. On obtient 4 couples de 2 morceaux de ficelle, pliés sur eux-mêmes

© Andréa Rolland – La Délicate Parenthèse

Faire passer la boucle des couples de ficelle dans le trou préalablement percé à l’étape 4. Fixer les ficelles que l’on a déjà fait passer, à l’aide d’adhésif de masquage, le temps que l’on glisse les autres. Pour les dernières, on peut s’aider d’une vrille.

Séparer les ficelles en 4 parties de 4 cordes chacune. Nouer chaque partie au même niveau,

Sous chaque noeud, séparer en 2 les brins de ficelles, de sorte d’avoir deux paires de brins. Nouer la paire de brins avec la paire la plus proche issue d’un autre noeud. Enfin répéter l’opération autant que vous le souhaitez. Plus l’opération est répétée, plus le macramé tombera bas. Une fois qu’on a obtenu la longueur souhaitée, placer les pots de fleurs et faire un gros noeud dessous, avec l’ensemble de brins de ficelle. Couper le surplus de corde une fois le macramé terminé.

Quelques inspirations :

 

 

Wishlist

Un commentaire

  • Ces terrariums sont superbes et cet ateliers a permis à beaucoup de personnes de réaliser et de créer à leur façon leur propres terrariums.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *