Invitation à la méditation

16 | 05 | 2018

Il y a ceux pour qui la pleine conscience n’a plus de secrets, ceux qui débutent mais sont déjà accros et ceux qui ne savent pas encore qu’ils méditeront bientôt. Car se recentrer devient une véritable nécessité dans notre monde en perpétuelle agitation ! Au réveil, dans le bus, entre deux réunions… mélangez quelques minutes de liberté et la volonté de vivre l’instant présent et vous obtiendrez tous les ingrédients d’une jolie pause méditation.

méditation

©Modeandthecity

On en parle, on en parle… mais concrètement, la méditation, ça marche comment ?

Alors disons-le, ça marche très bien ! Mais ça, on le verra un peu plus loin.

Avant toute chose, précisons que si de plus en plus de gens méditent et en parlent, ce n’est pas dû à un effet de mode. Il ne s’agit pas d’une tendance éphémère, qui retournera dans l’ombre une fois la saison passée. Non, non, l’explication est plus simple : tant de personnes ressentent les bienfaits de la méditation, qu’elles partagent largement leur expérience autour d’elles et convainquent ainsi leur entourage de s’y mettre aussi. Cela permet naturellement à la méditation de se démocratiser, et la multitude de livres, de vidéos, de cours et d’applis qui fleurissent un peu partout nous rendent la pratique plus abordable. Et voilà, on profite de l’effet boule de neige, qui nous fait le plus grand bien !

Il existe plusieurs formes de méditation, mais la plus répandue, qui est aussi la plus accessible, est la « pleine conscience » (mindfulness en anglais). En gros, il s’agit de se concentrer sur l’instant présent, à un moment choisi, et de se libérer ainsi du flot de pensées (souvent nocives) qui nous assaille continuellement sans que l’on ne s’en rende vraiment compte. Objectif ? Trouver la voie de la sérénité et de l’harmonie. « La méditation est un chemin d’intériorité et de profondeur, de connaissance de soi », explique Violaine Verlet, professeure de yoga et de méditation depuis plus de quinze ans. La méditation de pleine conscience, qui existe depuis des milliers d’années, prend sa source dans la tradition bouddhiste. Mais c’est le chercheur en biologie américain Jon Kabat-Zinn qui l’a laïcisée et remise au goût du jour en 1979, en créant un programme de réduction du stress. Depuis, de nombreux autres spécialistes ont suivi sa voie.

méditation

Méditation : 5 choses à savoir absolument

1/ L’idée n’est pas de ne penser à rien, mais de choisir à quoi penser

Lorsque l’on médite, notre cerveau est loin d’être au repos. Il ne s’agit pas de se relaxer – et encore moins de s’endormir – mais de cheminer vers l’éveil, vers la conscience de l’ici et maintenant. On agit donc de manière délibérée sur notre mental afin qu’il cesse de ressasser le passé ou d’échafauder l’avenir. L’esprit doit se poser là où on l’a décidé et y rester le temps souhaité. C’est une fois que l’avant et l’après n’interfèrent plus, que l’on peut savourer le présent et lâcher prise. Enfin !

 

2/ Tous les sens sont en éveil

Quelle que soit la méthode utilisée pour centrer l’attention sur l’instant présent, elle mobilisera nos sens. Par exemple, lors de la rotation de conscience (focalisation sur toutes les parties du corps les unes après les autres), on commence par ressentir les points de contact entre le sol et nous : le toucher est en action. Il l’est aussi dans les méditations basées sur l’ « écoute » de la respiration, c’est-à-dire l’attention portée à l’air qui entre et sort de nos poumons. L’ouïe et l’odorat sont quant à eux impliqués au cours des séances qui font appel à des sons et des odeurs, comme le gong, le bol chantant ou l’encens. La vue ? Elle est sollicitée lorsque l’on choisit de fixer un point ou la flamme d’une bougie, ou quand on recourt à des visualisations, ou encore à des sels d’infusions. Sans oublier le goût ! Car une fois que l’on pratique la pleine conscience régulièrement, on prend aussi souvent ses repas en pleine conscience.

méditation

3/ C’est une pratique sur-mesure

Pour méditer, il faut être bien installé. Cela ne signifie pas forcément de manière confortable ou douillette. A chacun de trouver son moment, son lieu, sa position. Certains pourront méditer dans le métro avec un casque, tandis que d’autres ressentiront le besoin d’être seuls dans une pièce. Et si la plupart des méditants pratiquent les yeux fermés, certains préfèrent garder l’œil mi-clos, le regard fixé sur un point ou un objet. Assis en posture du lotus, à genoux, sur un fauteuil de bureau ou une chaise dans la cuisinepourvu que l’on se sente bien et capable d’y rester un petit moment, c’est parfait ! Mantras, mudras ou encore sankalpas** sont également à la carte, personnalisables à l’infini.

méditation

Retrouvez la belle collection de coussins de méditation sur le site de Baya !

4/ Il faut observer sans juger

La méditation n’est pas là pour nous fixer un objectif à atteindre coûte que coûte. Non, seule l’intention compte, celle de vivre en harmonie avec soi-même et l’univers qui nous entoure. Il est donc important d’observer ce qu’il se passe en toute objectivité, sans porter aucun jugement de valeur. Vous vous êtes laissé submerger par une émotion ? Vous avez oublié de compter vos respirations, parce que vous pensiez à votre réunion de demain? Aucun regret, aucune culpabilité : vous en prenez acte et vous repartez tranquillement de zéro. « Ce qui fait la richesse de la pratique de la méditation comme du yoga, c’est que tout est possible. On tend vers quelque chose, mais sans jamais dire « Il faut ». Lorsque l’on médite, si une pensée se présente, on en prend connaissance et on la laisse passer, comme un train », précise Violaine.

5/ Mieux vaut pratiquer souvent la méditation que longtemps

N’attendez pas d’avoir une heure devant vous pour vous initier à la méditation. D’abord cela ne sert à rien et puis à ce rythme-là vous ne commencerez jamais ! Tous les méditants s’accordent à dire que la régularité est plus importante que la fréquence. S’il s’écoule trop longtemps entre deux séances, vous perdrez les bienfaits et les bons réflexes acquis lors de la précédente. Même pour quelques minutes, cela vaut le coup de s’y mettre, et puis c’est plus facile à intégrer à notre emploi du temps bien rempli. Voici ce que dirait Violaine à celui ou celle qui hésiterait encore : « Tous les matins, tu déposes ta respiration dans ton ventre et tu poses tes mains dessus. Pendant dix respirations, tu te relies à ton souffle en écoutant chaque inspiration et chaque expiration. Après avoir fait cette expérience apaisante plusieurs jours et pris conscience de la vie qui te traverse, tu auras certainement envie d’aller plus loin. »

méditation

Des bienfaits déjà prouvés

Si vous êtes comme Saint-Thomas, qui ne croit que ce qu’il voit, ce paragraphe est pour vous. Car depuis le début des années 2000, les chercheurs réalisent de nombreuses études, en France et ailleurs, pour prouver les avantages physiologiques de la méditation. Ils utilisent pour cela la technique de l’IRM, qui leur permet d’observer ce qui se passe dans le cerveau des personnes qui méditent et de le comparer à celui des autres. C’est ainsi que les neuroscientifiques ont déjà pu établir un lien indissociable entre le vécu psychique et l’expérience corporelle.

Plusieurs études*** sur le stress ont montré que les méditants présentaient un niveau de stress largement inférieur aux non-méditants, à mode de vie comparable. 

La liste des bienfaits de la méditation elle, pendant ce temps-là, ne cesse de s’allongerMeilleure capacité à appréhender le stress et ses diverses manifestations psychiques et physiques, amélioration du sommeil, gestion optimisée de la douleur des maladies chroniques, accalmie du mental, contrôle accru des émotions

Alors, à l’heure où la méditation est à la portée de tous, à condition simplement de vouloir s’accorder un temps pour soi, pourquoi se priver de cette chance supplémentaire de cheminer sur la voie du bonheur ?

Løv in Mind : la boisson qui accompagne vos séances de méditation

Inspirés par l’univers de la méditation et de la pleine conscience, nous avons pensé un nouveau mélange original et sain, Løv in Mind. Cette infusion bio et sans sucre, mélange mille et une saveur qui se dévoilent les unes après les autres ! Citron, des notes épicées de curcuma et gingembre, fruit du dragon (un fruit exotique issu du cactus), moringa et enfin, une pointe inédite de piment ! Ce combo d’ingrédients est parfait pour éveiller l’esprit et les sens !

méditation

Entre équilibre et plénitude, ce mélange accompagne parfaitement les séances de méditation.

Pour débuter la méditation nous vous conseillons de tester Mind App, une application dédiée à la méditation. Simple et ludique, cette application a pour vocation de désacraliser la méditation afin de la rendre plus accessible et compréhensible pour tout public. Téléchargez-la (gratuitement) et laissez-vous guider par des conseils d’experts pour méditer n’importe où : métro, en marchant ou encore au travail. Bref, vous l’aurez compris, cette app est un vrai bijou pour découvrir la méditation !

méditation

© Toutes les photos ont été prises dans le magnifique domaine de La Cabane des Grands Cépages, à deux pas d’Avignon !

Un esprit sain… dans un corps sain, retrouvez nos articles sur la pratique du yoga pour compléter votre rituel bien-être. 

**Les mantras sont des mots ou des phrases que l’on récite pour se concentrer, dans sa tête ou à voix haute, les mudras sont des positions symboliques, le plus souvent de la main mais aussi d’autres parties du corps comme la langue, les sankalpas sont la formulation d’une résolution positive, d’une volonté, dont on s’imprègne ou que l’on répète avant la pratique.

***Voir l’étude de l’université de Cambridge publiée fin 2017 dans The Lancet Public Health ; l’étude de l’université de Georgetown publiée début 2017 dans Psychiatry Researches ; ou encore les résultats des recherches de l’université de Harvard parus en 2015, pour ne citer qu’eux.

Wishlist

Un commentaire

  • VERQUIN

    En dehors de la méditation la composition de Love in
    Mind porte la mention « arômes « 
    S’agit il d’arômes naturels de plantes ou des arômes de synthèses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *